De presentatie wordt gedownload. Even geduld aub

De presentatie wordt gedownload. Even geduld aub

"Landen was the worst that my family ever had to experience. We were first molested by the police, than that screaming mayor who did not want to negotiate.

Verwante presentaties


Presentatie over: ""Landen was the worst that my family ever had to experience. We were first molested by the police, than that screaming mayor who did not want to negotiate."— Transcript van de presentatie:

1

2 "Landen was the worst that my family ever had to experience. We were first molested by the police, than that screaming mayor who did not want to negotiate with us, finally the thunder- noisy music in the morning. The noise damaged us literally.” One of the travellers about the ‘Landen-incident’ in August 2014, interviewed in 2015 by the Belgian newspaper De Morgen, 14/08/2015

3

4

5 La Capitale Brabant Wallon - 23 Jul « J'ai vu des gens déféquer en rue» Ce qu'en pensent les riverains Soulagé. Voilà l'état d'esprit des habitants de Saintes après le départ des gens du voyage mardi dernier. À en croire leurs témoignages, ils n'osaient même plus sortir de chez eux. «On les voyait rôder autour de chez nous, aussi bien la journée que la nuit», explique Didier, un père de famille. Certains riverains restent tout de même méfiants. «Il paraît que quand ils sont là, les gens du voyage repèrent les lieux et ce n'est que deux ou trois semaines plus tard qu'ils reviennent pour cambrioler les maisons», ajoute une riveraine. Si les gens du voyage ont déplacé leurs caravanes à Mons, ils ont laissé quelques mauvais souvenirs avant de quitter Saintes. «On a déjà ramassé beaucoup de cannettes et de papiers, mais il en reste dans les rues», se consterne Pierrot. de mauvaises surprises Ce n'est toutefois rien à côté de ce qu'on peut trouver dans quelques petites rues du village: des selles humaines. «Il est arrivé que je croise des gens en train de déféquer en rue», explique une adolescente qui dit ne jamais avoir été aussi choquée. Michel Januth, le bourgmestre de Tubize, promet que tout sera nettoyé au plus vite. Certains riverains n'y croient pas. «La commune a déçu tout le village. Plutôt que de chasser les gens du voyage, le bourgmestre leur a payé de l'eau et de l'électricité en nous suggérant de faire attention à notre consommation personnelle», ajoute Pierrot. Une accusation que le bourgmestre réfute. «Les compteurs ont été relevés avant le départ des gens du voyage. Ils vont recevoir la facture et la payer.» Pierrot ne se satisfait pas de la réponse. de son bourgmestre. «Ces gens bougent tout le temps. Je ne vois pas pourquoi ils paieraient, même s'ils ont reçu une facture.» La plupart des riverains que nous avons rencontrés entendent ainsi sanctionner le pouvoir communal aux prochaines élections. «Je n'oublierai pas et je militerai pour que tout le monde se rappelle du 21 juillet 2015», lance Pierrot. Copyright © 2015 Sud Presse. Alle rechten voorbehouden

6 Het Nieuwsblad* - 12 aoû Dood aangetroffen dakloze met geweld omgebracht Het Nieuwsblad/Brussel-Noordrand, Het Nieuwsblad/Pajottenland Neder-over-Heembeek Vlak bij het park van het koninklijke paleis deden voorbijgangers gisterochtend een gruwelijke ontdekking: een dakloze man lag er levenloos onder een brugje langs de Oorlogskruisenlaan. 'Het lichaam van het slachtoffer toonde duidelijke sporen van geweld', zegt Ine Van Wymersch van het Brusselse parket. Zowel het labo als het parket stapte ter plaatse af voor sporenonderzoek. 'Een verdachte is nog niet opgepakt. Eerstdaags moet een autopsie nog meer duidelijkheid brengen over de precieze doodsoorzaak', klinkt het nog bij het parket. Alles lijkt te wijzen in de richting van een uit de hand gelopen ruzie tussen daklozen. Die verblijven al geruime tijd onder de brug. De man zou om het leven zijn gebracht door een harde klap op de achterkant van het hoofd, waarschijnlijk met een stomp voorwerp. Het slachtoffer is een man van Roemeense origine van om en bij de zestig jaar. De grote groep woonwagenbewoners die enkele dagen geleden wat verderop is neergestreken, heeft op het eerste zicht niets met de feiten te maken. De politie hield er gisteren nog de hele dag de wacht in de hoop dat er nog andere daklozen zouden opdagen die iets meer konden vertellen over het voorval. (rdb) ROBIN DE BECKER Copyright © 2015 Corelio. Tous droits réservés

7 Nord Eclair - Mouscron - 19 aoû Le corps d'un homme âgé de 57 ans découvert dans le canal par des promeneurs Roubaix Le corps d'un homme âgé de 57 ans a été découvert dans le canal de Roubaix, chez nos voisins français, ce lundi après-midi, par des promeneurs. Une enquête a été ouverte par le commissariat de police de Roubaix. C'est une bien macabre découverte qu'ont réalisé ces promeneurs,en milieu d'après-midi, quai de Nantes, à Roubaix. Vers 16 heures, à deux pas du campement des roms, un corps a été découvert, flottant entre deux eaux, dans le canal. Rapidement sur les lieux, les sapeurs-pompiers et leur unité de plongeurs n'ont pu que constater le décès de la victime. Il vivait dans un foyer Une enquête a été ouverte par le commissariat de police de Roubaix pour comprendre les circonstances de la chute dans l'eau. Selon une source judiciaire, une autopsie devrait être réalisée pour déterminer les causes exactes du décès. La police technique et scientifique s'est rendue sur les lieux pour procéder aux constatations d'usage. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime est un homme âgé de 57 ans. Aucune hypothèse retenue Le quinquagénaire vivait dans un foyer, à Roubaix.

8 Het Nieuwsblad/Kortrijk-Waregem-Menen - 05 aoû Politie Vlas waarschuwt voor inbrekers De politiezone Vlas (Kortrijk, Kuurne en Lendelede). Recent werden verdachte handelingen vastgesteld in de politiezone, onder meer in Rollegem. Bij woningen waarvan de rolluiken naar beneden zijn, namen zigeunermeisjes foto's van elkaar. Voor de dievegges een manier om het huis te observeren en erachter te komen of de bewoners al dan niet voor een lange periode afwezig zijn. Iedereen die verdachte personen, voertuigen of handelingen ziet, kan de politie bellen via het noodnummer 101. (eva) BERNARD VANCRAEYNEST Copyright © 2015 Corelio. Tous droits réservés

9

10


Download ppt ""Landen was the worst that my family ever had to experience. We were first molested by the police, than that screaming mayor who did not want to negotiate."

Verwante presentaties


Ads door Google